Life

5 Août

Ils veulent savoir qui vous êtes vraiment. Alors, j’essaie de le leur expliquer. Je n’aime pas leur faire de la peine et leur dire: « Vous ne pouvez pas me comprendre ». J’ai l’impression qu’ils comptent sur moi pour leur apporter quelque chose qui n’existe pas dans leur vie de tous les jours. Je suppose que c’est leur plaisir, leur évasion, leur fantaisie. Parfois je suis un peu triste, parce que j’aimerais rencontrer quelqu’un qui me jugerait sur ce que je sens, et pas sur ce que je suis. C’est agréable de faire rêver les gens, mais j’aimerais bien qu’on m’accepte également pour moi-même.

 

Marilyn Monroe, August 1962

http://www.guardian.co.uk/theguardian/2007/sep/14/greatinterviews

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :